balman  Les béatitudes contenues dans l'Ecriture et proposées aux hommes m'ont toujours fascinée et laissée rêveuse tant elles paraissent simples de sens et difficiles d'accès , bêtes et pentues ; chemins fleuris et bosselés pour marcheurs un peu folingues en quête d'enchantement.

  Le bonheur est le seul horizon de notre vie. Dieu nous veut heureux parce qu'il nous aime. Pourtant ce besoin de bonheur est souvent blessé, détourné par le mal...Il faut du temps pour comprendre que le bonheur peut être là, au fond de nous, tout en vivant des épreuves difficiles, douloureuses...

   Les grandes béatitudes ( " Heureux ceux qui ont une âme de pauvre...heureux les doux...etc...) sont célèbres et résument en quelque sorte toute l'Ecriture.

   Les Petites, elles, sont moins connues, plus simples, plus proches et peuvent être cultivées comme un art de vivre. La sagesse populaire en aime certaines, par exemple : "Heureux ceux qui savent rire d'eux mêmes, ils n'ont pas fini de s'amuser"...

à suivre (le dim.)