kam

 Mon désamour des chats a commencé avec un chat que j'adorais, auquel je parlais et qui, bien entendu, me répondait comme savent faire les bêtes.
  Il s'asseyait à mes côtés, de préférence à la salle de bain, sur le lave-linge, pendant que je m'inventais une image dans les miroirs en triptyque de l'armoirette Allibert ( ça remonte assez loin !).
 C'était un moment particulier où je pouvais lui faire des confidences ; elle, car c'était une fille, ne faisait pas la fière, ni l'indifférente, ni l'ingrate , une vraie complicité entre elle et moi. Et, mieux, elle semblait reconnaissante que je lui manifeste mon contentement de l'avoir auprès de moi.
 Katzi suscitait même la jalousie en quelque sorte ; mon compagnon la bousculait parfois sans raison apparente - ce qui m'était littéralement insupportable. J'étais capable d'aller vers la scène de ménage pour un chat bouté du pied !

 Alors, le désamour ? je continue l'histoire : cette chatte était une délicate, finalemenent, ne supportant pas les trajets en voiture avec ou sans médocs ; rien à faire, traumatismes sévères et répétés, jusqu'au jour où ma mère, sédentaire, s'est proposée de l'adopter et de la garder chez elle. De ce jour, le chat ne m'a plus approchée . Dès qu'elle entendait la voiture elle se carapattait et ne réapparaissait plus jusqu'après mon départ. Ma maman, dotée d'un extraordinaire feeling avec les animaux ( tous les animaux ! ), en jubilait. Moi, je n'existais plus dans cette nouvelle relation et j'avais bien compris que c'était définitif .

  Quand Katzi est morte, ma mère a beaucoup pleuré ; j'avais, moi aussi, mal au coeur et un peu de colère dans la gorge, sans doute un sentiment d'échec ou que sais-je.
   Depuis je n'aime plus les chats, je veux dire les autres chats . Je les trouve traitres, pleins de défauts. Ils me font peur dans leurs approches à la fois sournoises, effrontées et opportunistes. Ils me défient, on se déteste ! Les chats errants vont jusqu'à m'effrayer, limite panique . Les chats d'intérieur, s'ils appartiennent à des amis, je m'en accommode et accepte un apprivoisement réciproque.

 Comment peut-on passer de l'amour des chats à leur détestation ?? Je ne comprends pas trop; les déboires avec Katzi ne suffisent pas à tout expliquer, ou bien ?

 Vous avez peut-être une idée ?  75b837bedeaed44d6cccfc34e7550bc4_1____Copie

IMG_1575

IMG_6956

IMG_0473

001

( J'ai rencontré ces 4 derniers dans mon voisinage . Le blanc ci-dessus avait la mauvaise habitude de stationner sur le toit de ma voiture. Le précédent était une femelle mais son propriétaire l'appelait Mec. Les 2 autres, des inconnus qui se sont laissés photographier )

75b837bedeaed44d6cccfc34e7550bc4_1_ 75b837bedeaed44d6cccfc34e7550bc4_1_ 75b837bedeaed44d6cccfc34e7550bc4_1_ 75b837bedeaed44d6cccfc34e7550bc4_1____Copie