2diab

 

Histoire vraie : un emprunteur de ma connaissance se fait prêter un diable  par son voisin. Le travail fini, il remise le diable dans son garage. Sa soeur, au courant de ce prêt, lui fait remarquer que le diable devrait déjà être rendu...Savez-vous ce qu'il a répondu ?

-  il (le voisin ) ne m'a pas dit de le rendre !
S'il le veut, il saura le réclamer .

Ca s'est passé il y a quelques jours. Notez l'esprit !

*

On dit aussi qu'il n'est pas anodin de prêter de l'argent à quelqu'un de sa famille ou de ses connaissances.

Dans le Siracide on trouve ce paragrahe intitulé Le Prêt

extrait

Qui prête à son prochain
fait preuve de miséricorde,
et qui lui vient en aide
observe les commandements.
Prête à ton prochain
quand il se trouve dans le besoin,
et restitue aussi à ton prochain
en temps voulu.
Maintiens ta parole
et sois loyal evec lui,
et, à tout moment,
tu trouveras ce dont tu as besoin.
Beaucoup considèrent un prêt comme
une bonne fortune
et mettent en difficulté ceux qui les ont
secourus

Avant d'avoir reçu,
On baise la main des gens.
Mais, au moment de rendre,
on traîne en longueur,
on s'acquite de formules de regret
et on accuse les circonstances.
Si l'on arrive à payer, à peine le prêteur
touchera-t-il la moitié,
et il l'estimera comme une chance.
Sinon, on l'a dépouillé de son avoir
et il s'est acquis un ennemi pour rien,
lequel le remboursera en malédictions
et en injures
et le paiera de mépris
au lieu de considération.
Beaucoup, sans méchanceté,
se refusent à prêter,
par crainte de se voir dépouiller pour rien. 

à suivre