IMG_4078

La ville d'Assise ( i ), comme chacun sait, est le berceau du très populaire St François d'Assise ( 1182- 1226 ), mais aussi de Ste Claire ( 1194 - 1253 ) ), contemporaine et disciple de François.

21555475[1]Une profonde amitié les liait. En 1212, à l'âge de 18 ans, Claire s'enfuit de la maison paternelle et se rend, le dimanche des rameaux, à la Porziuncula ( petite chapelle que François avait restaurée et qui a été englobée par la suite dans la basilique Ste Marie des Anges ).

IMG_4088

L'opposition de sa famille n'a pas arrêté son projet. Cheveux coupés et revêtue d'une robe de pauvreté, elle fonde l'ordre des Clarisses qui eut un grand succès. De son vivant elle s'est efforcée d' être fidèle à l'évangile : elle apaise, réconcilie, répand la joie de vivre et observe une stricte pauvreté.

 

IMG_4057Claire est habituellement représentée tenant un ciboire (vase, fermé par un couvercle , contenenant les hosties consacrées ).

Ci-contre : statue de la sainte sur le site de San Damiano, un peu à l'écart de la ville d'Assise [C'est là ( autre site restauré par François) qu'elle s'est installée après sa rencontre décisive avec lui ].

                   IMG_4047 

San Damiano, lieu de vie de Claire.

IMG_0775

cloître et réfectoire

IMG_4054

*

Dans ces lieux où rayonne l'esprit de Claire et de François ( l'esprit franciscain ), j'ai été émue par quelques vêtements-reliques ayant appartenus aux deux religieux. Ils sont conservés/exposés au fond de la Basilica Santa Chiara construite entre 1257 et 1265 à Assise.

IMG_0697

 

  

 Robe de Ste Claire, confectionnée par elle-même.

 

 

 

 

 

IMG_0692

 

 

             Robes de bure portées par
                         
 St François

 

 

                                                                 

IMG_0695
  

  Bas de François portant les marques des   "stigmates qu'il avait reçus "... 

L' histoire dit que St François était couvert de plaies à la fin de sa vie. Cela n'a rien d'étonnant; l'homme était peu préoccupé de sa santé et, une fois alité, il n'a pas échappé aux escarres...

 

 

n.b. interdit de photographier à l'intérieur des édifices, même sans flash...