IMG_4294 Mardi dernier, le 22 mai, était la journée internationnale de la biodiversité.

 Wikipédia donne comme synonyme du mot biodiversité : variété du monde vivant. Vaste sujet !
Le terme biodiversité est récent ( 1985 ) mais la réalité ainsi désignée  remonte forcément à la nuit des temps ( enfin qqs millions d'années ). La prise de conscience, par l'homme, de cette réalité, s'est faite progressivement et s'est affinée au fil des recherches/spéculations scientifiques. Aujourd'hui, biodiversité = prise de conscience de l'extinction des espèces...
Donc le mot "biodiversité" est fortement connoté "écologie". A tout bout de champ (;-)) la biodiversité est déclarée en danger, il faut la surveiller, la protéger - au nom du principe de précaution et de prévention. Elle est un bien commun qu'il faut conserver car certains experts en écologie craignent une extinction massive des espèces ( autrement dit l'apocalypse...).
Je ne sais pas pourquoi, mais perso je ne tremble pas ( malgré les cris d'alarme ) ...peut-être par ignorance ou par fatalisme...?? à moins que ce soit par excès d' optimisme/espérance...?
Les dinosaures ne me manquent pas ( dommage,dans le fond !), le loup hante de nouveau la forêt à l'orée de laquelle j' habite, les sapins projettent leur semence autour de ma maison, et ça germe dans la moindre fissure, le bois mort attire et entretient une foultitude d'insectes, les tiques m'assaillent qd je m'aventure dans les hautes herbes, les chenilles rognent mes hémérocalles ( j'les coupe en 2 qd j'peux les attraper..), les limaces me font déraper (j' les coupe aussi en 2 mais c beurk ! sinon, granules bleues, bière...- ma copine, elle, les ramasse et les fourre vivantes dans un sachet qui va à la poubelle ...) et boulottent fraises, salades etc...le renard passe se servir dans la gamelle du chat du voisin, les guêpes n'en parlons pas, c devenu un danger mortel ( un ami a manqué se faire occire par une de ces speedées ! )  Bref, je ne vais pas au bout de la liste, sinon on va penser que j'éxagère...

Dans le journal je lis que " la nature, jadis perçue comme menaçante, redevient un objet de désir et s'inscrit intimement dans le tissu urbain ".
En effet on cherche à réenchanter la ville en végétalisant le béton, on jardine  au pied des immeubles, on laisse monter les herbes folles ( Tübingen en Allemagne est une ville de ce genre, depuis lgtps ; difficile de résister à son charme ...vraiment, j'aime beaucoup...mais n'y suis pas concernée..."quoique", pourraient me rétorquer les systémistes...).

 Par contre j'ai l'expérience d'une biodiversité, encore, très menaçante, juste devant ma porte ; sitôt que je délaisse mon Talus ( ma p'tite propriété à la campagne ) il se transforme en un  théâtre de combats entre chiendent et plantain,  pucerons et fourmis, fougères et fraises des bois...les orties montent à 2 mètres autour du compost ( et le purin d'orties n'est pas spécialement fragrant..). Là-bas, la biodiversité est bel et bien menaçante ; c'est pas un jeu, c pas un fantasme, pas un conte de fées, ni une modélisation, c'est la nature réelle dans toute sa sauvage vitalité ! Et qu'on ne vienne pas me parler d'éthique verte qd je massacre un mille-pattes qui se balade dans ma cuisine ou que j'asperge mes 2 tomatiers de bouillie bordelaise !
Il y a comme une ambiance de "struggle for life" autour de moi ! Mais " life is a beautiful struggle" me dis-je.

 Sans connaître la grammaire du vivant dans toutes ses subtilités, à l'exemple de nos éminents scientifiques, on peut, néanmoins, tenter de se faire une vague opinion sur le sujet, puisque les "alerteurs" verts y poussent de toutes leurs forces et ne boudent pas ceux qui sont prêts à manifester avec eux - nonobstant, éventuellement, leur peu d'instruction es sciences écologiques savamment élucubrées...

 L' homo écologicus, assis en larmes au bord de son propre écosystème( La Terre ) devenu invivable ( demain? dans 1000 générations ? ) me semble relever du fantasme et/ou d' un genre d'anachronisme jouant d' un futur imaginaire vraisemblable ( en partie ) lié à notre condition humaine d'aujourd'hui.

 Et enfin, pour en savoir plus sur la biodiversité, et dans un registre un peu plus pro, je vous recommande l'article de L.B.
 ici

IMG_5435

struggle[1]