IMG_0128

St Tropez (2001 )

*

Depuis 1997 elle expose ses oeuvres dans le monde entier.
En ce moment on peut voir la collection " Flagrant délit " au musée Würth-France -Erstein, à quelques kilomètres de chez moi. J'y ai passé un bout d'après-midi pluvieux.

L'oeuvre de Xénia H. me semble facile d'accès : scènes +/- dramatiques, visages derrière lesquels on devine une assez forte densité de pensées/sentiments/émotions,  couleurs opaques et contrastées ,entaillées de lumière, cadrages serrés.

Donc, aucun hermétisme, aucun mystère, beaucoup de présence. On s'attarde volontiers devant ces tableaux qui, d'une certaine façon,  interpellent tranquillement le visiteur, l'invitant à quelques connotations  simples et réalistes.

Néanmoins, des rajouts ( bouts de carton/bois) , collés ici ou là, peuvent rendre perplexe. Mais quand on sait que Xénia ( née à Vienne (A)-1951) a travaillé pour le théâtre, en tant que scénographe, avant d'embrasser la carrière de peintre, on comprend mieux l'utilisation de matériaux rapportés ( les décors et accessoires de théâtre s'accommodent d'assemblages plus/moins hétéroclites...)

IMG_0164

IMG_0165 IMG_0166

La dimension féminine ( 2003)

*

Xénia Hausner, bien de notre temps, utilise une technique picturale très libre , très ludique, qui autorise une grande fantaisie : le mixed- média ( mélange de plusieurs techniques et matériaux sur un même support ).
 Mais, de fait, elle n'en abuse pas; je trouve que c'est très contenu, presque frugal, si je puis dire, mais on sent de l'appétence dans son talent.

IMG_0154

IMG_0158 IMG_0159

Haute tension ( 2012 )

*

Perso, j'aime beaucoup ses tableaux ( malgré une patte presque lourde par endroits ).
Xénia me dit des choses sur la solitude, l'altérité, la lucidité, la sensualité, la féminité, la gravité, la liberté entravée par la passion ou la nécessité, et beaucoup sur notre condition humaine au jour le jour.

*

IMG_0174

n.b. X.H. pratique aussi la photo et s'en inspire pour ses peintures.
album complet dans la colonne de droite