Voilà exactement 3 ans, jour pour jour, que j'ai posté, timidement, quelques mots pour débuter ce blog que j'avais appelé Eléphant ,au départ. Je regrette un peu d'avoir changé de nom en cours de route. Je l'ai fait parce que Eléphant était trompeur ( sans jeu de mots !) . En effet, beaucoup de requêtes animalières aboutissaient chez moi - agaçant, je pense, pour les explorateurs concernés. Je voulais simplifier les choses, alors je suis devenue "Blog de Stim" - les initiales de mon nom . Mais là, je me suis aperçue que j'avais des homonymes ; Stim  comme apocope de stimulation...Bon, tant pis, je suis restée Stim sans aucune connotation de ma part.

En débutant ce blog j'étais dans le flou total, je n'avais aucun objectif précis, juste envie de m'aventurer, découvrir, me distraire . J'étais néanmoins sûre d'une chose : je n'allais pas chipoter sur les échanges. Mon bissac ( une poche pour donner, une poche pour recevoir ) en bandoulière je me sentais l'esprit et le coeur ouverts.

Mon blog est vite devenu un fourre-tout au contenu des plus hétéroclites. J'ai prélevé au fil des jours et au gré de l'humeur les petites choses qui bigarrent ma vie. Mon plus grand plaisir a été la liberté que je me suis donnée à publier tantôt des riens, tantôt des sujets un peu plus sérieux - veillant constamment à la digestibilité de mes posts...je ne sais pas si j'ai réussi de ce côté là.

Celles/ceux qui m'ont suivie, et avec lesquels j'ai communiqué, ont eu, je pense, un bon aperçu de ma personnalité ; j'espère, qu'à défaut de les enchanter, je ne les aies point trop déçus.
 De mon côté, je sais bien que les blogueurs sont des êtres assez mystérieux, à la fois exposés et protégés par un écran aux accents glamoureux - écran perméable, au demeurant, à pas mal d'ondes et de rayonnements, parfois proches du palpable, et la plupart du temps, bénéfiques. J'ai beaucoup aimé l'aspect magique de la blogo. Cependant quelque chose m'a retenue, au cours de ces mois de blogging, de devenir boulimique du commentaire. Mais j'avoue que chaque mot reçu m'a fait le plus grand plaisir, vraiment, et je vous remercie d'avoir fait couler toutes ces petites sources de lumière et de chaleur dans ma vie.
Quant aux réactions attendues ( des attentes involontaires et stériles, sans conséquences ) et qui ne sont pas venues, ma foi, c'est comme dans la vie réelle ; il vaut mieux ne pas perdre son temps dans l'attente de ce qui a peu de chance d'advenir tout seul . Intervenir, solliciter, quémander, bah, ça marche mais.......

Connaissant ma sensibilité et mon inclination à l'attachement aux personnes ( réelles ou virtuelles ), ainsi que ma réactivité aux événements, je me suis résolue, un jour ( y a bien longtemps ), à cultiver une sorte de philosophie du détachement, et ça marche pas trop mal ; le sentiment de liberté y gagne , et la capacité d'attention aux autres également d'ailleurs, même si cela semble paradoxal.

Je ne sais pas si je réanimerai un jour ce blog, ce n'est pas exclu , mais pour l'heure je l'envoie dormir. J'y ajouterai peut-être quelques albums-photos en direction des internautes en général ; car je remarque que certains de mes albums sont régulièrement consultés - pour leur intérêt documentaire, je pense.

Le temps gagné sera insuffisant pour contenir et combler tous les désirs ( je n'ai pas dit projets - quoique... ) qui me traversent. Evidemment je ne vais pas déserter le Net, mais je veux me discipliner davantage,  passer moins de temps à me baguenauder,  regarder dans d'autres directions, me renouveler . Mais en réalité je suis ,aussi, et tout simplement, lasse...

Enfin, voilà, la décision est prise. Je me retire, je m'estompe,  m'éloigne...Je m'absente mais ne disparais pas complètement ( Stim ou un de ses avatars passera vous saluer...)

Merci à vous de m'avoir lue.

              Stim J

 " le passé est un prologue" - Shakespeare..... Kiss Y