mercoOn est le 11 avril. Il fait plutôt frisque ( 12°, tout au plus, à 10h du mat, Place St Pierre à Rome, et une petite bise qui, d'ailleurs, finit par décoiffer le souverain Pontif...alors que d'autres mettent la capuche .

L' homme arrive en hélico, direct de Castel Gondolfo ( son lieu de villégiature au sud de Rome ), puis il grimpe dans sa papamobile afin de prendre un petit bain de foule avant de s'installer dans son fauteuil d'où il parlera au Monde, d'où il entonera le Notre-Père et donnera sa bénédiction. Quelques personnes ont la chance d'approcher le St Père pour un contact physique et un échange de paroles.

Dans le public qui exulte, beaucoup de groupes de pélerins du monde entier, beaucoup de jeunes, et, bien sûr, tout le monde veut des photos...ça bouge, ça acclame, ça monte sur les chaises ( pas trop stables ) mais aucun incident.

A midi,fin de l'audience, nous sommes frigorifiés malgré les bonnets et les blousons en polaire, mais si contents d'avoir étés là, encore une fois !

IMG_1412

...devant nous, une délégation de l'Otan...

 IMG_1460 IMG_1425

la jeunesse

IMG_1431 IMG_1422 IMG_1423

IMG_1436

IMG_1437 

IMG_1448

l'arrivée
_

IMG_1474

le départ
_

Benoît XVI a centré sa méditation du jour sur la signification de la résurrection du Christ : seul le Christ peut " renverser les pierres tombales que l'Homme place souvent sur ses sentiments, ses relations, ses comportements.." comme "les divisions, les inimitiés, rancoeurs, méfiances, indifférences " a t-il affirmé.

*